Connect with us

Loies immobilières

La location meublée non professionnelle, les avantages

Published

on

Le statut de location meublée non professionnelle ou LMNP présente plusieurs avantages, dont ses deux régimes fiscaux. Le régime réel permet de déduire de son revenu les amortissements de biens loués tandis que le régime micro-BIC permet d’obtenir un abattement fiscal de 50%.

Les atouts de ses régimes fiscaux

Quel que soit le régime fiscal que vous choisissez, vous êtes sûr de réaliser une importante économie. Le régime micro-BIC s’applique à tous les investissements dont le revenu annuel ne dépasse pas 70 000 €. Vous n’êtes imposés que sur les 50% de ce revenu. Au-delà de cette somme s’applique le régime réel. Du revenu locatif, vous pourrez déduire toutes les charges liées à l’exploitation du bien mis en location. Pour en savoir plus sur ces avantages, rendez-vous sur lmnp-expert.fr. Plus vous aurez d’informations à ce sujet, plus vous serez intéressé par le dispositif et les conditions requises pour y investir.

Une liste minimum d’équipements

Beaucoup disent que la location meublée non professionnelle est un investissement assez cher au départ. La raison : les équipements obligatoires pour meubler la maison. Toutefois, il faut préciser que la liste est brève et est encadrée par la loi Alur. Il s’agit notamment de la literie, des ustensiles de cuisine et de ménage, du mobilier pour le salon et la salle à manger, des meubles de rangement. Bref, le plus important est que le locataire puisse habiter la maison confortablement sans avoir à apporter son propre mobilier.

Les avantages liés au statut de non professionnel

Le loueur en meublé non professionnel bénéficie d’autres avantages qui ne concernent pas le loueur en meublé professionnel. Il présente un avantage fiscal conséquent par rapport au statut de LMP. Même si l’investisseur possède plusieurs biens immobiliers meublés en location, il n’est pas obligé de s’inscrire au registre du commerce. Il faut tout de même qu’il ne fournisse pas de prestations para-hôtelières. Enfin et le plus important, en cas de revente, il peut bénéficier des plus-values comme les particuliers puisqu’il n’exerce pas cette activité de manière professionnelle.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loies immobilières

Faire appel à un conseiller en immobilier d’entreprise

Published

on

By

Le rôle d’un conseiller en immobilier d’entreprise est d’accompagner les entreprises qui souhaitent louer ou acheter un bien immobilier. Les procédures ne sont pas vraiment les mêmes pour un particulier et une entreprise. Le conseiller devient l’interlocuteur unique de l’entreprise pour l’accompagner dans toutes les démarches nécessaires.

(suite…)

Continue Reading

Loies immobilières

Comment devenir un diagnostiqueur immobilier ?

Published

on

By

Dans la liste des métiers à pourvoir dans l’immobilier, on ne peut pas oublier le poste de diagnostiqueur immobilier. Obligatoire lors d’une vente, très sollicité pendant une mise en location et dans l’évaluation de la valeur vénale d’un bien, la présence d’un diagnostiqueur immobilier est désormais un incontournable. Le marché de l’immobilier passe indubitablement par les mains de ce genre de professionnel. Mais attention, il faut remplir certaines conditions pour devenir un diagnostiqueur de renom.
(suite…)

Continue Reading

Loies immobilières

Diagnostic immo : ce qu’il faut voir sur le réseau électrique

Published

on

By

Pour se prémunir contre des accidents électriques, il est nécessaire d’assurer un diagnostic sur le réseau d’électricité. Cela concerne entre autres, la vérification si l’immeuble a été doté d’un dispositif de qualité et s’il y a des réparations ou d’autres inspections à effectuer.
(suite…)

Continue Reading

Trending